Photo de couverture la balance décisionnelle, outil proposé par Janis et Mann
Outil pratique

Aborder le changement grâce à la balance décisionnelle de Janis et Mann

Pour les décisions importantes, il est parfois difficile de se décider ou de se lancer. Par exemple quand il s'agit de changer d'entreprise ou de métier. La balance décisionnelle peut nous aider à prendre du recul...

Qu'est-ce que la balance décisionnelle ?

La balance décisionnelle est un outil proposé par les psychologues américain et australien Irving Lester Janis et Leon Mann dès 1959 pour accompagner et faciliter le changement et la prise de décision.

La balance décisionnelle est représentée sous forme de tableau. Il en existe plusieurs variantes. La plus courante comprend 4 cases :

Image de l'outil

Remplir ce tableau permet de mettre en évidence :

  • Les motivations à changer = A + D = Avantages de la situation désirée + Inconvénients de la situation actuelle
  • Les motivations à ne pas changer = B + C = Inconvénients de la situation désirée + Avantages de la situation actuelle

L'ambivalence du changement

Notre approche du changement est bien souvent réductrice, essentiellement focalisée sur les raisons qui nous poussent à changer. Ce qui peut nous amener à croire que la seule envie suffit à passer à l'action. Et nous inciter à utiliser des phrases culpabilisantes comme « Quand on veut, on peut ». Ou à foncer tête baissée, sans prendre en compte le changement dans ses différentes dimensions.

Janis et Mann nous invitent au contraire à élargir notre regard pour prendre conscience de l'ambivalence du changement : il y a des avantages et des inconvénients à changer, et également des avantages et des inconvénients à ne pas changer. C'est en travaillant sur ces quatre dimensions que le changement peut être abordé de manière adaptée à chaque personne et à chaque situation.

Le coaching et la balance décisionnelle

Dans le cadre du coaching individuel, la balance décisionnelle peut être utilisée pour prendre du recul sur des envies de changement. Et identifier des axes à travailler avec un coach professionnel.

Une personne qui veut changer de métier peut par exemple se dire : « Je sais ce dont je ne veux plus », « Il y a néanmoins des choses que j'aime dans ma situation actuelle : collègues, localisation... », « Je ne sais pas quel métier faire » ou bien « Je ne me sens pas légitime pour faire le métier qui m'attire », « Je ne suis pas sûr⋅e d'y arriver », « Je ne sais pas comment m'y prendre », « J'ai peur de regretter », « Je n'ose pas prendre de risques »...

Ces envies, craintes et questionnements pourront alimenter le travail de coaching pour vous aider à :

Télécharger un modèle de la balance décisionnelle de Janis et Mann - Fichier PDF à imprimer


Si vous souhaitez trouver du sens dans votre vie professionnelle ou personnelle, le coaching peut vous y aider. Réservez un créneau découverte de 30 minutes - gratuit et sans engagement - pour que nous en discutions